Claude Bartolone demande plus de «transparence» aux députés

Le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, a annoncé lors des journées parlementaires PS à Dijon vouloir faire de l’Assemblée «une maison de verre, transparente, exemplaire, irréprochable».
«En signe de ‘transparence’ et de ‘sobriété’ à l’heure de la rigueur demandée aux Français mais sans ‘populisme’, le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone doit annoncer la semaine prochaine des réformes sur le train de vie de l’institution et des députés», note le NouvelObs.com.
Les députés devront ainsi faire un effort sur les indemnités qu’ils perçoivent. «Claude Bartolone doit annoncer une baisse de l’indemnité pour frais de mandat versée aux députés. Cette indemnité de 6 400 euros par mois n’est pas le salaire des députés. Il s’agit d’une enveloppe qui permet aux élus de l’Assemblée de payer les frais liés à leur mandat, comme la location d’une permanence en province. Celle-ci va donc diminuer», précise Europe1.fr. Pour montrer l’exemple, Claude Bartolone avait déjà annoncé, après son élection, une baisse de 30% de son indemnité.
Des nouvelles réformes, plus difficiles à faire accepter, seront également mises en place. «Autre réforme sensible pour les députés comme pour les sénateurs, l’interdiction de cumuler les indemnités de parlementaire et d’élu local pourrait être adoptée dans le cadre du budget 2013, sans attendre une législation contre le cumul des mandats», explique le NouvelObs.
Concernant la transparence, un partenariat devrait également être confirmé entre l’Assemblée nationale et la Cour des comptes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: