Entretien optimal d’une piscine à débordement : ces étapes à ne pas négliger !

Entretien optimal d'une piscine à débordement : ces étapes à ne pas négliger !

Comme cela est recommandé par les spécialistes pour toute piscine classique, la piscine à débordement requiert un entretien régulier afin de s’assurer de son bon fonctionnement, d’avoir d’agréables moments de baignade et surtout de pouvoir en bénéficier le plus longtemps possible.

Vous aimerez sans doute savoir comment s’y prendre pour entretenir cette piscine particulière ? En particulier vous apprécierez de connaître la méthode de nettoyage du bassin, le rôle du bac tampon, la méthode de traitement de l’eau et également l’entretien de la piscine en hiver. Les éléments de réponse sont à découvrir dans ce guide spécial.

A voir aussi : L’importance d'acheter les bons volets roulants

Méthode d’entretien du bassin d’une piscine à débordement

Cette piscine présente l’avantage de se salir beaucoup moins qu’une piscine classique. Le terme de débordement vient du fait que l’eau s’écoule en continu de la piscine évitant ainsi la stagnation des déchets dans l’eau (qui finissent par tomber au fond du bassin). Les déchets tels que les insectes, les feuilles… s’évacuent vers le bac tampon de façon constante et régulière.

Ce faisant, le bassin de baignade reste propre plus longtemps et son entretien ne nécessite pas l’utilisation d’une épuisette, d’un aspirateur ou d’un robot. Cependant, il faudrait penser à nettoyer le bac tampon qui reçoit finalement tous les déchets.

A lire en complément : Comment ouvrir un coffre-fort à combinaison mécanique et fermeture à clé

Importance du bac tampon pour l’entretien d’une piscine à débordement

Le bac tampon est situé en contrebas du bassin principal. Il permet d’une part de réguler le niveau de l’eau dans la piscine, mais aussi de recueillir l’eau qui s’écoule en permanence afin de maintenir le bassin propre.

Entretien optimal d'une piscine à débordement : ces étapes à ne pas négliger !

Lors de la construction, on doit s’assurer qu’il soit facilement accessible car il doit être régulièrement nettoyé et également vidangé de temps à autre pour enlever les éventuelles algues. Il est équipé de préfiltres qui se chargent de retenir les déchets et d’empêcher qu’ils ne parviennent jusqu’au système de filtration.

Méthode de traitement de l’eau dans le cas d’une piscine à débordement

L’eau qui s’écoule en permanence de la piscine de débordement a tendance à se refroidir plus vite que dans le cas d’une piscine traditionnelle. Il faut donc penser à installer un système de chauffage qui va maintenir la température à une valeur acceptable pour rendre la baignade agréable.

En outre, il faut investir dans l’installation d’un régulateur de Ph pour effectuer une analyse de l’eau deux à trois fois par semaine. Enfin, un traitement anticalcaire doit également être envisagé pour éviter un dépôt rapide de calcaire sur les parois de votre piscine à débordement.

Méthode d’entretien d’une piscine à débordement en période d’hiver

Pendant la période hivernale, votre piscine à débordement va subir le même entretien que pour une piscine classique. Vous aurez le choix entre un hivernage actif ou un hivernage passif. Dans le cas d’un hivernage passif, le système de filtration est arrêté et la mise en service est rendue plus difficile.

En optant pour l’hivernage actif, vous devez laisser fonctionner uniquement la pompe de filtration quelques heures par jour (entre 3 et 4 heures) afin de maintenir l’eau plus propre et permettre une remise en service plus évidente. Cette dernière méthode consomme beaucoup d’électricité.