Le statut de cadre : quels avantages ?

Dans une entreprise, il y a de nombreux salariés. Cependant, ils n’ont pas le même statut. De ce fait, parmi ceux-là, on peut citer le statut de cadre. Ainsi, en France des chiffres montrent qu’uniquement 18,4% de la population a un statut de cadre, ce qui est en effet très peu. Toutefois, il faut aussi savoir que ces cadres jouissent de nombreux avantages donnés par la législation concernant le droit des cadres dont le plus pertinent est le salaire qui est toujours supérieur à celui des autres employés. Cependant, en 2019 des changements ont été effectués par rapport à ce statut. Ainsi, la question qui se pose est ce que les cadres pourront garder tous leurs avantages à l’avenir.

Les avantages des cadres concernant les heures de travail

Contrairement aux autres travailleurs, les cadres ne comptent pas leurs heures de travail. Ceux-ci sont souvent les premiers à arriver et les derniers à sortir. Ainsi, pour s’adapter le cadre légal concernant les heures de travail a constitué le forfait jour. Celui-ci définit le nombre de jours de travail légal par an. Dans ce cas précis, la limite maximale est de 218 jours par an. En échange de tous ces sacrifices, ils bénéficient souvent de jours RTT. Cependant, dans la majorité des cas, des études ont démontré que ceux-ci n’en profitent pas.

A voir aussi : Les différents logiciels d’emailing

La couverture sociale des cadres dans une société

Les cadres bénéficient très souvent de nombreux avantages liés à la couverture sociale liés à leur statut. Ainsi, une certaine minorité d’entre eux bénéficient d’une assurance maladie grâce à leur entreprise. Toutefois, la très grande majorité a déjà eu à souscrire à une assurance maladie. Dans certaines entreprises, il leur est même obligatoire d’en posséder. Par conséquent, c’est un gros avantage du point de vue sociétal.

Les avantages en cas de licenciement

Dans le cas d’un licenciement de personnel ayant un statut de cadre, des mesures ont été mises en place afin de protéger ce cadre contre certaines dérives. Tout d’abord, il dispose d’une indemnité bien plus longue que les autres types d’employés. Il s’agit notamment d’une indemnité qui peut amener jusqu’à deux ans avec un taux entier. Ensuite, son ancien employeur lui devra aussi trois mois de salaire dès lors qu’il aura annoncé son licenciement. Enfin, les cadres sont aussi en mesure d’effectuer une négociation à la hausse de leurs indemnités légales et transactionnelles. De plus, les avantages en nature dont ils bénéficiaient lorsqu’ils travaillaient pour l’entreprise feront partie du versement des indemnités.

A voir aussi : Quelles sont les enseignes qui ferment définitivement en 2023 ?

Les avantages financiers liés au statut de cadre

Le statut de cadre offre aussi des avantages financiers non négligeables. En effet, les cadres ont généralement une rémunération plus élevée que les autres employés de l’entreprise. Cette différence de salaire est justifiée par la charge de travail importante et le niveau d’exigence qui leur est demandé pour exercer leurs fonctions. Ils bénéficient souvent d’avantages sociaux tels qu’une mutuelle santé particulièrement avantageuse ou encore une retraite complémentaire supplémentaire.

Les primes sont aussi un élément important du salaire des cadres. Ils peuvent toucher divers types de primes en fonction de leurs performances individuelles ou de celles de l’entreprise dans son ensemble : prime d’intéressement, prime sur objectifs, etc. Les cadres peuvent aussi être amenés à recevoir des stock-options qui leur permettent d’acquérir des actions à un prix préférentiel.

Il faut préciser que ces avantages ne sont pas automatiques et dépendent largement du secteur d’activité ainsi que du poste occupé par le cadre au sein de l’entreprise. C’est pourquoi, pour les salariés envisageant une évolution professionnelle vers ce statut ou pour les cadres lors d’un recrutement, il est capital de se renseigner auprès des entreprises concernées afin d’en savoir davantage sur les conditions liées aux différents avantages offerts.

Si le statut cadre peut sembler intimidant avec ses pressions professionnelles accrues et sa grande responsabilité managériale vis-à-vis des autres employés, il n’en demeure pas moins très attractif grâce aux nombreux avantages financiers et sociaux qui y sont associés.

Les opportunités de carrière offertes aux cadres

Le statut de cadre est aussi synonyme d’opportunités de carrière. Effectivement, les cadres ont la possibilité de gravir les échelons plus rapidement que les autres salariés et d’accéder à des postes plus prestigieux et mieux rémunérés.

Les entreprises proposent souvent un plan de formation continue pour leurs cadres afin qu’ils puissent être en mesure d’acquérir de nouvelles compétences. Cette formation peut porter sur le management, la communication ou encore la gestion financière. Les cadres sont ainsi encouragés à se développer professionnellement tout au long de leur carrière.

Le statut cadre offre aussi l’avantage du réseau professionnel qui s’élargit considérablement grâce aux nombreuses rencontres avec des partenaires, clients ou fournisseurs rencontrés dans le cadre du travail. Leur expérience professionnelle variée et leurs compétences spécifiques assurent une certaine reconnaissance auprès des acteurs économiques locaux.

Un emploi en tant que cadre peut offrir davantage d’opportunités au niveau international notamment pour ceux travaillant dans les grandes firmes multinationales. Ils peuvent donc élargir leur horizon professionnel en travaillant à l’étranger où ils auront l’avantage non négligeable d’être expatrié par leur entreprise.

Certains secteurs comme celui de la finance ou encore du consulting attirent particulièrement les jeunes diplômés souhaitant accélérer leur développement professionnel et bénéficier des avantages liés au statut cadre.

Il apparaît clair que le statut de cadre offre plusieurs avantages significatifs qui attirent de nombreux salariés dans le monde du travail. Les opportunités de carrière qu’il offre, associées aux avantages financiers et sociaux, en font un choix privilégié pour ceux souhaitant évoluer professionnellement tout en bénéficiant d’un statut reconnu par les employeurs et les acteurs économiques locaux ou internationaux. Il y a aussi des inconvénients à prendre en compte comme la pression professionnelle accrue liée à ce statut ainsi que la charge de travail importante demandée pour exercer ses fonctions. Toutefois, ces désagréments ne semblent pas freiner l’attrait du statut cadre auprès des jeunes diplômés ou des salariés confirmés souhaitant donner une impulsion supplémentaire à leur carrière professionnelle.