AccueilEntrepriseLe statut de cadre : quels avantages ?

Le statut de cadre : quels avantages ?

Dans une entreprise, il y a de nombreux salariés. Cependant, ils n’ont pas le même statut. De ce fait, parmi ceux-là, on peut citer le statut de cadre. Ainsi, en France des chiffres montrent qu’uniquement 18,4% de la population a un statut de cadre, ce qui est en effet très peu. Toutefois, il faut aussi savoir que ces cadres jouissent de nombreux avantages donnés par la législation concernant le droit des cadres dont le plus pertinent est le salaire qui est toujours supérieur à celui des autres employés. Cependant, en 2019 des changements ont été effectués par rapport à ce statut. Ainsi, la question qui se pose est ce que les cadres pourront garder tous leurs avantages à l’avenir.

Les avantages des cadres concernant les heures de travail

Contrairement aux autres travailleurs, les cadres ne comptent pas leurs heures de travail. Ceux-ci sont souvent les premiers à arriver et les derniers à sortir. Ainsi, pour s’adapter le cadre légal concernant les heures de travail a constitué le forfait jour. Celui-ci définit le nombre de jours de travail légal par an. Dans ce cas précis, la limite maximale est de 218 jours par an. En échange de tous ces sacrifices, ils bénéficient souvent de jours RTT. Cependant, dans la majorité des cas, des études ont démontré que ceux-ci n’en profitent pas.

A découvrir également : Leadership : nos conseils pour devenir un bon leader

La couverture sociale des cadres dans une société

Les cadres bénéficient très souvent de nombreux avantages liés à la couverture sociale liés à leur statut. Ainsi, une certaine minorité d’entre eux bénéficient d’une assurance maladie grâce à leur entreprise. Toutefois, la très grande majorité a déjà eu à souscrire à une assurance maladie. Dans certaines entreprises, il leur est même obligatoire d’en posséder. Par conséquent, c’est un gros avantage du point de vue sociétal.

Les avantages en cas de licenciement

Dans le cas d’un licenciement de personnel ayant un statut de cadre, des mesures ont été mises en place afin de protéger ce cadre contre certaines dérives. Tout d’abord, il dispose d’une indemnité bien plus longue que les autres types d’employés. Il s’agit notamment d’une indemnité qui peut amener jusqu’à deux ans avec un taux entier. Ensuite, son ancien employeur lui devra aussi trois mois de salaire dès lors qu’il aura annoncé son licenciement. Enfin, les cadres sont aussi en mesure d’effectuer une négociation à la hausse de leurs indemnités légales et transactionnelles. De plus, les avantages en nature dont ils bénéficiaient lorsqu’ils travaillaient pour l’entreprise feront partie du versement des indemnités.

A lire en complément : 5 conseils pour faciliter la récupération musculaire

Partager avec:
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!