Comment se lancer en tant que diététicienne ?

Se lancer en tant que diététicienne est l’une des nombreuses solutions disponibles aujourd’hui pour atteindre la liberté financière. Les compétences de cette professionnelle sont assez sollicitées. Le métier quant à lui est aussi très intéressant, car il implique de se mettre au service des autres.

Pour se lancer dans les métiers de la diététique, il faut néanmoins suivre quelques étapes. Nous vous invitons à lire cet article pour découvrir les étapes à suivre pour vous lancer en tant que diététicienne professionnelle.

A lire également : Perte de poids : les stratégies pour réussir

Suivre une formation pour se lancer en tant que diététicienne

La diététique est un métier intéressant qui intéresse beaucoup de femmes. Mais pour vous lancer en tant que diététicienne, vous devez nécessairement suivre une formation en bonne et due forme. Bien qu’elle ne soit pas médecin, la diététicienne est une professionnelle de santé. Elle est donc soumise au Code de Santé publique. Il est donc impossible pour elle d’exercer sans disposer d’un diplôme. Les diplômes acceptés pour exercer dans ce domaine sont :

  • Le BTS de diététique ;
  • Le DUT de biologie appliquée option diététique (Bac + 2) ;
  • Brevet de technicien de diététique.

En outre, pour mener les activités de diététicienne, il faut nécessairement posséder certaines qualités. Il faut savoir faire preuve de pédagogie, de diplomatie et être à l’écoute des patients.

A lire également : Est-il légal de fumer du CBD dans la rue ?

Choisir un lieu d’exercice

Une fois que son diplôme de diététicienne est obtenu, la professionnelle doit choisir un lieu pour exercer ses activités. Pour ce faire, il suffit d’évaluer les demandes en services diététiques en fonction des zones. Le mieux est de se lancer dans les zones mouvementées et peu couvertes.

Le coût du cabinet dans les secteurs métropolitains peut cependant être assez élevé. Il est par contre possible d’exercer le métier à domicile si cela vous convient. L’autre solution est d’opter pour un local mixte que partagent d’autres professionnels de santé.

Se déclarer à l’URSSAF

En tant que diététicienne professionnelle, vous devez vous déclarer à l’URSSAF pour vous installer en tant que libérale. Vous devez nécessairement déclarer votre début d’entreprise en allant sur le site officiel de l’URSSAF. Il faut par contre choisir le statut juridique le plus adapté pour vos activités. De nombreux statuts juridiques se proposent au diététicien :

  • Auto-entrepreneur ;
  • SARL ;
  • EUL ;
  • SASU.

Pour bien gérer votre affaire, vous pouvez trouver des idées et des conseils sur le site Business services.

Souscrire à une assurance pour se lancer en tant que diététicienne

La diététicienne est une professionnelle de santé. Elle se doit donc de souscrire à une assurance responsabilité civile. Cette garantie la protège en réalité dans l’exercice de ses activités. Elle doit également souscrire à une assurance local commercial. Celle-ci protège le local ainsi que les matériaux qui y sont contre tous les types de sinistres.

Définir et fournir les informations nécessaires sur les prestations

Pour se lancer en tant que diététicien, il faut nécessairement définir les tarifs de ses prestations. La professionnelle doit donc fixer une grille tarifaire en fonction de ses compétences et de la concurrence sur le marché. Pour la première consultation, les tarifs s’élèvent généralement entre 35 et 50 euros chez la plupart des diététiciennes. Les consultations de suivi sont par contre facturées entre 25 et 35 euros.