Comment couvrir son portefeuille avec des contrats futures, sur un marché boursier à la baisse ?

Les futures sont des contrats à terme qui permettent d’acheter ou de vendre un instrument financier à un prix déterminé à l’avance. Par l’entremise de contrats futures, il est possible de prendre une position acheteuse ou vendeuse sur un indice boursier, ou une matière première, ce qui peut nous permettre de couvrir notre portefeuille dans un marché boursier à la baisse. Explication.

Qu’est-ce qu’un contrat futures et comment ça fonctionne ?

À la base, les contrats futures étaient utilisés uniquement pour des matières premières agricoles et dans le but de se protéger en cas de variations importantes du prix dans les mois à venir. Prenons un exemple afin de mieux comprendre le fonctionnement. Un producteur de blé signe un contrat avec un acheteur à qui il livrera 100 kg dans six mois. Les deux s’entendent pour un tarif de 30 euros le kilo. Si, lors de la livraison, le coût d’un kilo de blé est passé à 20 euros, le vendeur fait donc une plus-value de 10 euros par kilo.

A découvrir également : Quel est le prix du fer en ce moment ?

Aujourd’hui, il est possible d’en faire de même sur des actions boursières en achetant ou en vendant des futures. C’est en prenant une position vendeuse, sur des contrats futures, que l’on peut ainsi couvrir son portefeuille. On parle ici de gagner sur un marché boursier en baisse. Lorsque l’on vend un contrat futures à échéance, si à terme le prix de l’indice est inférieur au prix payé, nous encaissons la différence ! Pour en savoir plus sur le processus : cliquez ici.

L’effet de levier et autres avantages

Les futures font partie des transactions boursières qui bénéficient de l’effet de levier. Cela permet à l’acheteur d’investir des capitaux plus importants que ceux qu’il possède. Grâce à ce levier, un trader peut ouvrir des positions allant jusqu’à 1 000 fois la valeur de son propre capital. On comprend donc les risques que cela peut impliquer, si la transaction se termine en perte. Il faut donc en tenir compte et faire preuve de prudence lorsque l’on transige des futures.

Lire également : Les meilleures options financières pour les petites entreprises : financement alternatif à considérer

Le principal problème des contrats futures est qu’ils exigent généralement des sommes importantes au départ, souvent de plusieurs milliers d’euros, ce qui peut être un frein pour les plus petits traders. Ceci dit, les gains potentiels des futures peuvent être conséquents grâce à l’effet de levier que nous avons expliqué précédemment. Il faut toujours garder en tête qu’en achetant des futures (contrairement à des actions ordinaires), il est possible de perdre plus que sa mise initiale. De là l’importance de choisir la bonne plate-forme de trading qui pourra nous aider dans le choix de nos transactions.

Les risques liés à l’utilisation des contrats futures pour couvrir son portefeuille

Pensez à bien comprendre que les contrats futures comportent des risques inhérents à leur utilisation. Effectivement, le marché boursier peut se diriger dans une direction opposée à nos prévisions, ce qui peut entraîner une perte financière importante pour l’investisseur.

En raison de l’effet de levier propre aux contrats futures, les investisseurs doivent donc être conscients qu’il ne s’agit pas d’un produit financier sans risque.

Par conséquent, avant de se lancer dans les transactions sur futurs afin de couvrir un portefeuille existant ou simplement pour investir dans ces produits complexes, il est capital de bien penser à la couverture pour protéger son portefeuille contre une baisse du marché boursier, par exemple. Il faut également conserver sa stratégie initiale en tête tout en prenant soin de tenir compte des mouvements du marché actuel. Cela permettra de maintenir le cap vers ses propres objectifs financiers tout en utilisant efficacement ces instruments financiers sophistiqués.

Comment choisir les contrats futures les plus adaptés à sa stratégie de couverture

Pour choisir les contrats à terme adaptés à sa stratégie de couverture, il faut identifier les besoins spécifiques de son portefeuille et comprendre comment ces derniers peuvent correspondre aux différents contrats disponibles.

Les facteurs clés à prendre en compte lorsqu’on souhaite choisir un contrat à terme sont notamment le type de produit financier sur lequel porte la couverture (actions, indices boursiers, matières premières), ainsi que la durée souhaitée pour cette dernière. Il faut aussi tenir compte des conditions économiques actuelles et prévisionnelles qui vont impacter votre position.

Il peut par exemple être judicieux d’utiliser des contrats d’options à terme, qui vous permettront non seulement de réduire vos coûts mais aussi de limiter vos pertes dans le cas où les marchés connaîtraient une forte volatilité. Par contre, cela ne fonctionne pas si l’action chute trop vite et trop fort.

En fin stratège, l’investisseur doit se rappeler que chaque opération effectuée avec des contrats à terme présente ses propres avantages et inconvénients. S’il n’est pas possible d’éviter complètement tous les risques liés au trading boursier, comprendre parfaitement le fonctionnement des contrats à terme est un atout majeur pour tirer son épingle du jeu tout en minimisant sa prise de risque !