AccueilLoisirsOrchidée qui jaunit ?

Orchidée qui jaunit ?

L’orchidée est une plante particulièrement délicate et fragile. Raison pour laquelle ceux qui plantent cette fleur s’inquiètent d’un tout et d’un rien. Si votre orchidée jaunit, qu’est-ce que cela veut dire exactement ? Est-ce que vous avez des raisons de vous inquiéter ? Que faut-il faire dans de telles circonstances ?

Un phénomène normal

Certes, l’orchidée n’est pas une plante comme les autres. Outre son esthétique, elle se démarque aussi par sa délicatesse. Il est donc tout à fait normal que vous vous inquiétiez en voyant votre plante jaunir. Seulement, vous ne devez pas vous inquiéter plus que de raison. En effet, une orchidée qui jaunit est un phénomène tout ce qu’il y a de plus normal.

A lire également : Les jeux de cartes améliorant la mémoire

Clairement, il n’est pas rare que les plus vieilles feuilles de votre orchidée jaunissent. Ce phénomène est dû au temps. Cela ne veut aucunement dire que votre plante est en train de mourir. L’autre explication serait un éventuel excès d’eau. Sauf que dans ce cas, les feuilles de la plante ne vont pas jaunir à proprement dit, mais plutôt brunir.

Il faut savoir que la question de l’eau et de l’arrosage est très délicate avec une orchidée. Il est impératif que vous veilliez de près à ce point. Après tout, un manque ou un excès d’hydratation va directement impacter sur la santé de la plante. Comment savoir quand il faut arroser la plante ? Vous n’avez qu’à vous référer à ses racines :

A lire également : Les avantages de la voyance par téléphone

  • Des racines blanches signifient qu’il faut arroser
  • Des racines vertes signifient que votre plante est bien hydratée

Orchidée qui jaunit : que faire ?

Soulignons le fait que les feuilles qui jaunissent sont un phénomène normal. Vous ne devez donc pas vous en inquiéter. Seulement, il y a bien des choses que vous pouvez faire. Clairement, il est fortement conseillé de les enlever. Après tout, les feuilles jaunes favorisent la pourriture.

Lors de la démarche, il vous suffit de tirer sur la feuille avec votre main. Veillez à enlever les feuilles jaunes bien à la base. Faites tout de même attention à ne pas arracher les racines dans le processus. Après quoi, laissez juste votre plante respirer. Sinon, vous pouvez profiter de cette occasion pour nettoyer les feuilles de votre orchidée.

Il n’est pas rare que des tâches blanches apparaissent sur les feuilles d’une orchidée. Cela est généralement dû au fait que vous pulvérisez la plante ou à cause des bains que vous leur faites prendre. C’est d’autant plus vrai si vous utilisez une eau calcaire. Lors du nettoyage, utilisez juste vos mains et surtout évitez d’utiliser des produits lustrant pour plantes.

Conseils pour entretenir son orchidée

On n’est jamais assez bien préparé ou assez cultivé pour prendre soin d’une plante comme une orchidée. Voici donc quelques conseils d’entretien qui vont vous aider à soigner votre plante.

Tout passe par la racine

Quand on prend soin d’une orchidée, on fait très attention à ses racines. D’ailleurs, les racines d’une orchidée sont très expressives et témoignent de son état de santé. Comme mentionné tout à l’heure, la couleur des racines peut vous aider à savoir s’il ou non arroser la plante.

Raison pour laquelle les heureux possesseurs d’orchidées utilisent des pots transparents. Cela permet surtout d’avoir un bon visuel sur les racines de la plante. L’idée comme quoi la photosynthèse des orchidées passe par les racines n’est donc pas à la base de ce choix. En parlant de pots, vous remarquerez aussi que l’eau n’y est jamais stockée.

Autant le dire, l’orchidée n’est pas une plante qui aime tout particulièrement l’eau. D’ailleurs, un contact direct entre l’eau et les racines de la plante lui est néfaste. Maintenant vous comprenez pourquoi l’eau passe seulement par le pot et n’y est pas stockée. Concernant le côté esthétique, rien ne vous empêche d’utiliser un cache-pot.

Le rempotage

Rempoter une orchidée est une démarche vitale pour la plante. Cette démarche vise non seulement à changer la plante de pot, mais surtout à changer son substrat et à se défaire des racines mortes ou abîmées. Il faut savoir que le substrat se décompose au fur et à mesure du temps. Or, un substrat décomposé asphyxie votre orchidée.

Bien entendu, il ne faut pas rempoter fréquemment votre plante. Un rempotage tous les 2 à 3 ans sera amplement suffisant. D’ailleurs, les orchidées n’aiment pas particulièrement être dérangées bien que cette démarche lui soit bénéfique. Il est également déconseillé de rempoter une orchidée en fleur ou en cours de floraison. Cette démarche ne se fait qu’après la floraison de la plante.

Lors du rempotage, vous pouvez utiliser soit un nouveau pot, soit l’ancien pot. Si vous choisissez un nouveau pot, veillez à ce que la taille soit la même qu’avec l’ancien. Si vous réutilisez l’ancien pot, il faudra le nettoyer avant de le réutiliser. Aussi, une orchidée n’a pas besoin d’un très grand pot. Cette plante aime être à l’étroit. C’est comme cela qu’elle se développe le mieux.

Partager avec: