Qui peut bénéficier de la garantie Visale ?

La caution a toujours été la clé du succès pour trouver un logement. Les locataires savent que les revenus sont rares et pas toujours réguliers surtout si vous êtes en intérim ou en alternance et il n’est pas toujours facile de trouver un logement. Face à cette situation, l’État français agit en mettant en place des aides au logement. Action Logement a mis en place la garantie Visale (Visa pour le Logement et l’Emploi).

Qu’est-ce que la garantie Visale ? Définition

La garantie Visale est un dispositif proposé par Action Logement, organisme dédié à l’accès au logement des personnes de moins de trente ans, dont les étudiants. Elle s’adresse également aux salariés qui sont sur le point de trouver un nouvel emploi, quel que soit leur âge (ils doivent toutefois répondre à quelques critères). La garantie Visale vous permet d’accéder à un logement en assurant la caution, c’est-à-dire les loyers impayés et le dépôt de garantie.

A lire en complément : Vacances d’été 2020 : et si vous choisissiez la résidence de vacances ?

Avec la garantie Visale, vous n’avez plus besoin de solliciter votre famille ou vos proches pour trouver un garant fiable. C’est la garantie Visale qui sera votre garant, votre caution. Ce système est gratuit, complet, fiable et reconnu par un grand nombre de loueurs.

Grâce à la garantie Visale, Action Logement intervient si jamais vous rencontrez des problèmes de paiement. Il vous accorde une sorte de prêt qui lui permet de payer le propriétaire bailleur (le bailleur, donc). Bien évidemment, vous devez rembourser Action Logement plus tard.

A voir aussi : Comment sortir d'une Selarl ?

Pour savoir où vous en êtes avec cette forme de prêt, le site www.visale.fr vous donne accès à un espace Visale qui vous permettra de rembourser à votre rythme. Avec un tel garant, le propriétaire de l’appartement que vous convoitez aura l’esprit tranquille jusqu’à la fin du bail : avec vous, pas de loyers impayés !

Autre avantage important, la garantie Visale vous permet de disposer d’un dépôt de garantie en cas de besoin. Il s’agit d’une somme d’argent, généralement égale au montant du loyer, que vous devez remettre au propriétaire lors de la signature du bail. Cette somme constitue une garantie financière pour le bailleur.

Il est censé vous la restituer lorsque vous quittez la location, sauf bien sûr si vous avez causé des dégradations qui nécessitent une réparation, ou si vous avez des loyers impayés. La dégradation est constatée par l’état des lieux de sortie, en le comparant avec l’état des lieux d’entrée (c’est pourquoi nous vous recommandons d’être très scrupuleux lors de l’état des lieux d’entrée : car le bailleur le sera lors de l’état des lieux de sortie).

Éligibilité à la garantie Visale

Afin de bénéficier de cette aide au logement, il faut avoir 18 ans minimum et 30 ans maximum. Vous pouvez également la demander si vous bénéficiez déjà du bail mobilité d’Action Logement ou si vous êtes logé par un organisme dit d’intermédiation locative.

La garantie Visale s’applique à votre résidence principale (occupée au moins huit mois dans l’année). Le loyer ne doit pas dépasser 1300 € par mois, charges comprises (1500 € pour Paris et l’Île-de-France). Le logement, meublé ou non, doit être reconnu comme décent et doit bien sûr faire l’objet d’un contrat de location en bonne et due forme (cela paraît évident, mais il est bon de le rappeler).

En résumé, vous pouvez bénéficier de la garantie Visale si :

  • Vous avez plus de 18 ans et moins de 30 ans
  • Ou vous êtes éligible au bail mobilité d’action logement
  • Ou vous êtes pris en charge par un organisme de location
  • Votre logement fait l’objet d’un contrat de location
  • Le logement est votre résidence principale
  • Le loyer mensuel est inférieur à 1 300 € en province et 1 500 € en région parisienne
  • Le logement est adéquat et reconnu comme décent.

Pour savoir si vous êtes éligible à la garantie Visale, le mieux est de vous rendre sur le site et de répondre au questionnaire qui vous indiquera si vous êtes éligible ou non. Cela fonctionne pour les locataires, mais les propriétaires peuvent également savoir si leur logement est éligible.