Quels sont les différents plastiques utilisés par les professionnels en impression 3D ?

Imprimante 3D écologique avec PLA

L’impression 3D (ou fabrication additive) est une technologie d’envergure qui permet la fabrication de pièces complexes par couche, à partir de nombreux matériaux, incluant des plastiques. Elle offre une variété infinie de formes et possède une réelle capacité à offrir des produits plus personnalisés.

De nombreux pros s’accordent à dire que le choix du matériau à utiliser doit dépendre des caractéristiques recherchées et des applications pour lesquelles la pièce est destinée. Quels sont donc les différents plastiques employés en impression 3D ? Remontons aujourd’hui jusqu’à l’origine et découvrons-les ensembles !

A lire en complément : Waze : problème, bug et panne (connexion down ?)

Les thermoplastiques

Les thermoplastiques représentent la majorité des filaments d’impression 3D. La molécule est rigidifiée par chauffage ou presse mais retrouve sa flexibilité initiale lorsqu’elle refroidit. Autre avantage, c’est le fait qu’ils soient facilement recyclables.

    • PLA : matière polymère très populaire dans l’impression 3D, il s’agit d’un thermoplaste biodégradable et non toxique qui résiste relativement bien aux impacts.
    • ABS : Matière classique imprimée depuis toujours et encore très prisée, il dispose d’une bonne résistance mais peut se déformer si exposé trop longtemps à la chaleur ;
    • PVA : Matériel imitant la consistance du bois mais totalement hydrophobe, le PVA est résistant et biologiquement stable.

A découvrir également : Quel site de streaming légal ?

Les composite hybrides

Les composite hybrides se mélangent à de nombreuses résines et poudres en fonction de la résistance souhaitée.

    • Composite PLA / Fibres de bois : Matière composée homogène renforcée par des particules de bois, très esthétique et possédant une bonne facilité d’impression ;;
    • Composite PETG/Carbone : Assemblage extrêmement rigide et ductile, il se compose également d’un plastique transparent et offre une excellente adhérence ;
    • Composite Nylon/Fibres fibre offrant des pièces ultra-solides : Les fibres viennent renforcer le nylon via un mélange cimentant.

Les matériaux exotiques

Les matériaux exotiques sont moins fréquemment utilisés car plus onéreux et, parfois, techniques. Ils présentent cependant des avantages qui font leur pertinence pour certaines pièces à fort impact ou applications professionnelles.

    • Metal X : Processus intitulé metal fusion ; parfait pour imprimer des métaux faciles au moulage ; Toutefois il s’agît d’une technologie relativement complexe qui demande une certaine maîtrise technique;
    • : PEEK (Polyetheretherketone) Permettant l’obtention d’objets performants grâce à sa haute température d’utilisation (jusqu’à 300°C) : Possibilité de créer des consommables auto-porteurs pour recharger toutes sortes d’enceintes avec sa résistance exceptionnelle;
    • : ULTEM Composite polymère composés de carbone et offrant donc une bonne conductivité thermique): Très encré à l’interm développement extra-longue durée,  30 % plus lourd qu’un plastique classique tout en restant flexible.

Aujourd’hui, nous disposons de nombreux matériaux réutilisables pour faire face aux différentes applications industrielles. Quelque soit votre projet, il existe certainement un plastique qui convient le mieux! Si besoin, les équipes d’imprimeurs peuvent vous conseiller sur celui ci ou les technologies adaptées.