Quelle assurance prendre pour un tour du monde ?

Vous désirez partir à la découverte de nouvelles cultures et de nouveaux visages en allant faire un tour du monde accompagné ou seul ? Il s’agit d’un projet d’envergure telle qu’une préparation au préalable est nécessaire.

L’assurance est un élément clé à prendre particulièrement en considération pour que vous puissiez partir à la découverte du monde l’esprit léger.

A voir aussi : Comment avoir un bon SEO à Bordeaux ?

Qui est concerné par l’assurance tour du monde ?

Malgré le fait que cette assurance ne soit pas inévitable, elle est tout de même fortement conseillée pour toutes les personnes qui font le tour du monde. En effet, la communauté de backpackers tout comme le Ministère des affaires étrangères recommande ce type d’assurance.

L’assurance tour du monde est un contrat vous couvrant pour la totalité des situations d’urgence que vous êtes susceptible d’expérimenter à l’étranger, qu’il s’agisse d’une question médicale ou pas. Par ailleurs, vous jouissez d’une prise en charge des soins plus communs dans le cas de besoin optiques ou dentaires ainsi que d’une assistance qui est accessible durant l’année.

A voir aussi : À qui faire appel en cas d'urgence de plomberie au Havre ?

Les deux volets de l’assurance tour du monde

Il y a deux volets dans l’assurance tour du monde. En effet, il y a le volet assurance qui est en réalité la prise en charge des répercussions financières des sinistres médicaux ou extra-médicaux par l’assureur. Il est question ici des sinistres que vous pourriez expérimenter lors de votre tour du monde, notamment la maladie, les accidents, la perte de bagages, le vol des papiers d’identité ou autres.

Ce dédommagement concerne tant la petite consultation peu importante chez le médecin que l’hospitalisation importante ou même le rapatriement.

Il y a également le volet assistance qui est en réalité un coaching par les équipes de l’assureur dans le cas où vous êtes bloqué à l’étranger. Elle assume l’organisation et la logistique.

Effectivement, la barrière de la langue ainsi que le fait de ne pas bénéficier de repères, sont tant d’élément de stress qui peuvent accentuer une situation déjà complexe, comme les recherches, les secours ou encore le rapatriement.

Les diverses assurances tour du monde

Il y a deux grands types de contrats d’assurance voyage longue durée qui peuvent être signés pour un voyage autour du monde. Ainsi, il y a le contrat signé pour un délai précis, autrement dit plus de 90 jours successifs.

C’est une assurance voyage individuelle contractée chez un assureur indépendant, visant à vous proposer une couverture répandue durant la totalité de votre séjour.

Vous disposez de la connaissance de votre date de départ, votre première destination ainsi que la date de retour. Dans ce cas, la durée de votre tour du monde sera renseignée dans votre contrat, par exemple 5 mois ainsi que la prime à régler, qui sera calculée en fonction.

Quant au contrat « voyage illimités » ou encore « multi destinations », il est question d’une couverture annuelle, avec une date de début ainsi qu’une date de fin définies. Vous bénéficierez d’une couverture durant une année peu importe le nombre de séjours que vous allez réaliser au cours de la totalité de la durée.

Ce genre de police peut se révéler être avantageux pour les personnes qui ne savent pas encore combien de temps le voyage peut durer ou combien de fois ils auront à partir au long de l’année. L’intérêt de ce contrat réside dans le fait que vous n’aurez pas à signer une nouvelle police d’assurance à chaque départ.

De manière générale, les assureurs estiment que si vous partez plus d’une année à l’étranger, vous êtes en expatriation. Les polices d’assurance voyage pour expatrié ne sont pas similaires que celles ajustées pour un tour du monde.

Dans le cas où vous partez dans le contexte professionnel suivant un ordre de mission de votre employeur ou par le biais d’un visa de travail, il est question, généralement d’un contrat d’assurance spéciale et distingué de l’assurance tour du monde.