AccueilActuQui a écrit le coran ?

Qui a écrit le coran ?

La rédaction du Coran a suivi un certain nombre d’étapes partant de la révélation au Prophète Mahomet. Voici comment le Coran fut concrètement rédigé.

La révélation du Coran à Mohammed

Pour les musulmans, le Coran est le tout dernier rappel qui coiffe la révélation que Dieu avait entamée avec Abraham. C’est donc le dernier message que Dieu envoie à l’humanité par le prophète Mohammed. Mais comment l’a-t-il reçu ?

A lire également : Comment bien réaliser une arase ?

Pour les fidèles musulmans, le Coran est la parole de Dieu, révélée à Mohammed par l’intermédiaire de l’Ange Gabriel appelé Djibril en arabe. Cette révélation du Coran s’est faite de manière progressive durant 23 ans. Ceci a même été révélé dans le livre saint : « Nous avons fait descendre un Coran que nous avons fragmenté, pour que tu le lises lentement aux gens. Et nous l’avons fait descendre graduellement ». Vous verrez ce récit dans la Sourate 17 : Verset 106.

Une chose est donc sûre, c’est que le Coran a été révélé au Prophète. En effet, dans Al-An-aam-6-7, on peut lire : « Même si nous avions fait descendre sur toi (Mohammed) un Livre en papier qu’ils pouvaient toucher de leurs mains, ceux qui ne croient pas auraient certainement dit : Ce n’est que de la magie évidente ». Mais qui a transcrit les révélations que le Prophète avait reçues ?

A lire aussi : Comment obtenir un visa pour la Chine depuis Hong-kong ?

Le Coran était plus mémorisé au début

On retrouve dans de nombreux livres historiques que le Prophète ne savait pas écrire. Si on s’en tient à ce fait, il ne pouvait donc pas transcrire ce que lui révélait Dieu par l’Ange Gabriel. Notons aussi que l’écriture était bien rare chez les Arabes. Ainsi, le peuple se contentait de mémoriser les révélations qui sortaient de la bouche du Messager. Mais il y en avait parmi ceux qui l’écoutaient, un groupuscule qui écrivait certains versets ou sourates sur des peaux ou pierres lisses et autres supports.

Dans le temps, le Messager d’Allah refusait à ce qu’on écrive d’autres choses que le Coran. Sa prédication ne devrait donc pas être transcrite. Ainsi, il était sûr que les gens mémoriseront uniquement les Paroles d’Allah sans faire une confusion avec les siennes. De cette façon, il s’assurait que le Coran serait exempt de diminution et d’ajout.

La rédaction proprement dite du Coran

Le Messager d’Allah a fini par mandater 4 califes qui étaient bien instruits pour transcrire le contenu de la révélation. Il s’agissait à l’époque de :

  • Abd Allah ibn ;
  • Amr ibn al-As ;
  • Muawiyya ibn Abi Soufyan ;
  • Zayd ibn Thabit.

Ce sont ces quatre qui écrivaient du vivant du Prophète. Après la mort du Prophète et les guerres d’Apostasie, Zayd ibn Thabit était chargé de rassembler les écrits de ses confrères, car plusieurs de ceux qui avaient mémorisé le Coran étaient morts. Zayd retrouvait à l’époque les écrits sur les pierres lisses, les branches de dattier… Des vérifications ont été également faites auprès de ceux qui ont eu la grâce d’écouter le Prophète de son vivant. Ces regroupements d’écrits ont été bien conservés durant un certain nombre d’années.

Au fil des ans, il a été constaté que la lecture du livre n’était plus unanime. Alors, Outhmane qui fut commandeur des croyants demanda à Zayd et à d’autres scribes (Abd Rahman ibn al-Harith ibn Hisham; Abd Allah ibn Zoubayr ; Saïd ibn al-As) de s’occuper du recopiage du Coran. C’est de cette manière que plusieurs exemplaires du Coran authentique ont été distribués dans plusieurs régions. Aujourd’hui, l’on peut être sûr qu’aucune omission n’a été faite dans le livre saint.

Partager avec: