AccueilActuComment fabriquer du désherbant total ?
désherbant

Comment fabriquer du désherbant total ?

Lorsque vous avez un terrain sur lequel différentes essences végétales poussent, vous pouvez utiliser un désherbant total. À l’inverse de certains herbicides qui ne peuvent être efficaces que sur des espèces particulières, le désherbant total est tout le contraire. Il agit sous toutes les plantes sans distinction. Si vous vous demandez comment en fabriquer, voici les façons dont vous pouvez procéder.

Faites un désherbant à base de vinaigre blanc

Le vinaigre est l’ingrédient le plus utilisé dans la formulation des désherbants écologiques. Si les produits chimiques ont des répercussions sur le sol, le vinaigre aura un impact plus mesuré selon le dosage.

A lire également : Quelle couleur se fond avec le rose clair ?

Ainsi, retenez également que son efficacité dépendra de son volume dans le mélange. Même pour produire un désherbant total, vous ne pourrez utiliser le vinaigre en pur. Il vous faut une certaine dilution. Pour préparer le mélange, en plus du vinaigre blanc, vous devez faire usage du sel iodé et de l’eau.

Comme dosage, utilisez 1 kg de sel, 200 ml de vinaigre et 5 litres d’eau. Ce mélange se présente comme un parfait herbicide non sélectif. Il fanera toutes les plantes qu’il touchera. Cependant, pour un effet optimal, vous devez vaporiser la solution sur les surfaces par temps ensoleillé. Cela permet d’évaporer le sel résiduel contenu dans l’herbicide.

A voir aussi : Comment bien choisir son robot de cuisine ?

Faites usage du bicarbonate de sodium

Tout comme la solution de vinaigre, le désherbant au bicarbonate n’épargnera pas les plantes sur lesquelles il sera pulvérisé. Ce produit est réputé pour agir sur une grande variété d’herbes qu’elles soient bonnes ou non. Cependant, c’est une solution qu’il faut choisir pour de petites surfaces.

En réalité, vous pourrez y aller de deux différentes façons. Dans un premier temps, vous pourrez saupoudrer les herbes avec du bicarbonate avant de les mouiller légèrement avec de l’eau. Veillez à ne pas mettre une trop grande quantité d’eau, le produit farineux peut être lessivé.

La seconde méthode est la plus efficace, car vous ne risquez pas de perdre le produit par ruissellement. Pour cela, vous devez réaliser un mélange adéquat en amont. Prenez donc 2 à 3 cuillerées de bicarbonate de sodium pour un litre d’eau. Après avoir homogénéisé la solution ainsi obtenue, vaporisez-la sur les herbes indésirables.

Utilisez la cendre et la chaux

Il n’y a pas que les hautes herbes qui peuvent être indésirables. Les mousses également peuvent se montrer encombrantes nécessitant ainsi des moyens de lutte drastiques. Pour cela, vous pourrez mélanger à quantité égale la cendre de bois et de la chaux pour des fins d’épandage. Toutefois, elles peuvent être utilisées individuellement.

Retenez que les mousses se développent sur des surfaces acides. La chaux ou la cendre de bois apporteront plus de calcium au sol modifiant ainsi son pH. Les mousses ne pourront donc plus se nourrir et disparaitront.

Faites usage du purin d’ortie

L’ortie est une plante urticante avec laquelle vous pourrez faire un désherbant total. Cela peut paraitre une contradiction lorsqu’on sait qu’on peut faire de l’engrais avec cette substance. En effet, le tout dépend de la durée de macération.

Pour fabriquer votre purin, coupez les feuilles à intervalle régulier de 20 cm. Vous pourrez les hacher par la suite en des portions plus ou moins grossières. Pour 1 kg de feuilles d’ortie, ajoutez 10 l d’eau et laissez macérer dans un récipient plastique pendant deux jours au plus à 18 ° C.

Une fois la macération terminée, vous devez filtrer le mélange puis utiliser un vaporisateur pour le répandre. C’est un puissant fongicide qui vous permettra d’obtenir de bons résultats.

Partager avec: