Métier de comptable : quels sont les formations et diplômes requis ?

Le ou la comptable est la personne chargée de vérifier l’enregistrement des données commerciales ou financières d’une société dans le but d’établir le compte d’exploitation nécessaire à la bonne gestion et au fonctionnement des activités de l’entreprise. C’est donc une personne qui tient un rôle très important dans la société. Si vous désirez en devenir un, voici tout ce que vous devez savoir sur les formations à suivre et les diplômes à acquérir.

Les principales missions d’un comptable

Il n’existe pas une seule société qui n’aurait pas besoin d’un comptable. C’est le moteur de rouage de toutes les activités au sein de cette société. En effet, non seulement il est en charge de la tenue des comptes, mais il doit également rassembler et vérifier toutes les données comptables de la société et établir des opérations de clôture.

Lire également : Zoom sur la nouvelle tendance pour entretenir les locaux, le nettoyage cryogénique

Quoi qu’il en soit, l’ampleur des tâches d’un comptable peut varier d’une société à une autre, notamment en fonction de la taille de celle-ci. Pour savoir quelles tâches vous avez à assurer, vous pouvez relire l’offre d’emploi, car il doit y être mentionné. Et c’est en fonction de cela que vous pouvez rédiger un CV adapté à cette offre. Vous pouvez vous inspirer d’un exemple de CV de comptable en ligne. Toutefois, veuillez bien relire avant d’envoyer votre candidature. En effet, une petite faute peut vous empêcher de décrocher un job.

Pour une petite et moyenne entreprise, la personne qui s’occupe de sa comptabilité doit être polyvalente. La raison en est qu’elle est à la fois rattachée au dirigeant de l’entreprise, mais également à tout l’ensemble. Elle travaille seule pour préparer le bilan annuel et le compte de résultats de l’entreprise, et établit les fiches de paye des employés et les déclarations auprès de la Fisc. Bref, les tâches d’un comptable dans un TPE ou PME s’étendent de la gestion du personnel jusqu’à la gestion de la trésorerie de toute l’entreprise.

A découvrir également : Comment et pourquoi faire un bilan de compétence ?

Au sein de l’armée, le comptable sera en charge de la gestion des budgets, des financements et des marchés publics au sein des différents régiments, état-major, et administration. Et étant donné que c’est aussi un militaire, il se peut qu’il soit amené à assurer le suivi budgétaire de l’armée pendant les opérations extérieures.

On classe comme « grande entreprise » toute société qui emploie plus de cinq milliers de salariés. Pour le cas des grandes entreprises qui mettent à disposition un service spécialisé pour la comptabilité, les tâches d’un comptable sont plus restreintes donc plus spécifiques et hiérarchisées. En effet, il y existe plusieurs types de comptables dans une seule grande entreprise, cela en fonction du supérieur qui le supervise et de la catégorie de clients qu’il prend en charge (les clients, les fournisseurs, la paie, les recouvrements, l’analytique). Il y a le comptable sous la direction d’un chef comptable, d’un chef de service, d’un directeur comptable, etc.

Et enfin, pour le cas du comptable en poste qui travaille dans son cabinet, celui-ci s’occupera de la comptabilité de personnes non salariées comme des artisans, des professions libérales, ou encore des médecins et commerçants. Il n’a pour tâches que de surveiller les finances de ses clients au quotidien.

Les diplômes requis et les études à suivre pour un poste de comptable

Si vous tenez vraiment à devenir un comptable confirmé, alors dans ce cas, vous devez faire attention à ce qui suit. Comme tout autre emploi promettant, le poste de comptable requiert un niveau d’études assez élevé et spécifique. Vous devez suivre le parcours suivant :

  • Au lycée, vous pouvez déjà préparer le BTS comptabilité. Puis, une fois que vous décrochez ce diplôme, vous devez continuer à faire des études à l’Université et décrochez le DUT Gestion des entreprises et des administrations qui est équivalentes au Bac+2.
  • En Bac+3, ce sera le DCG ou le Diplôme de Comptabilité et de Gestion. Puis, vous avez le choix de décrocher une licence professionnelle dans la filière que vous souhaitez (immobilier, associations, finances, administration, etc.). Et si vous avez encore le courage de continuer, atteignez le diplôme de Bachelor en comptabilité et le DSCG qui est l’équivalent d’un Master.
  • Et enfin, pour devenir un expert comptable, vous devez avoir approfondi vos études jusqu’en Bac+8 et décrochez le DEC ou diplôme d’expert comptable.

Si vous n’avez pas de temps libre, car vous êtes peut-être déjà en cours de stage dans une entreprise ou effectuez des études dans d’autres filières, sachez qu’il est tout à fait possible de suivre des formations en comptabilité à distance ou en ligne. Cela pour vous permettre d’avancer à votre rythme pour vous préparer à l’examen final.

Certaines personnes se demandent s’il n’est donc pas possible de devenir comptable sans avoir de diplôme spécifique. Pour tout vous dire, oui et non, car le minimum de diplôme qui vous est requis est le bac+2. Mais si vous n’avez pas le bac, comme mentionné plus haut, il est aussi envisageable d’intégrer un BTS comptabilité-gestion dès le lycée. Et même si le diplôme de l’enseignement secondaire n’est pas obligatoire, vous devez disposer d’un diplôme reconnu par le ministère du Travail et de la fonction publique.

Combien gagne un comptable ?

Normalement, un comptable ne doit pas percevoir un salaire en dessous de 2 400 € par mois. Mais cela dépend de la taille de l’entreprise qui l’embauche et de l’ampleur des tâches qu’il se charge, mais aussi du grade du comptable. Un chef comptable à ses débuts reçoit un salaire à partir de 3 000 €.

Sur ce, il est bon de savoir qu’un comptable confirmé peut remonter au grade de chef comptable après plusieurs années d’expérience. Et si vous avez des formations complémentaires, vous pouvez monter au poste de contrôleur de gestion, de contrôleur financier ou encore d’expert-comptable.

Étant donné que le poste de comptable requiert des qualités spécifiques comme la patience, la rigueur, et l’organisation, il comprend parmi des professions de cadres supérieurs. Si vous souhaitez travailler pour une entreprise multinationale, vous devez maîtriser plusieurs langues, dont l’anglais qui est la langue internationale.